Accueil » Actualité, Featured

Actualité en Haute-Savoie – Lundi 7 Avril 2014

7 avril 2014 - 15:38 Aucun commentaire

Nouvelle série de Cambriolages en pays rochois
Première cible le magasin Netto qui a été visité dans la nuit du 2 au 3 Avril.
Le ou les voleurs se seraient introduit par le toit et aurait tenté de faire main basse sur le coffre fort sans y parvenir. Les enquêteurs et le nouveau maire de la roche sur foron se sont rendus sur place.
Le 4 Avril la brigade s’est déplacée à 2 reprises. A 8h45 sur le site d’une entreprise de St Pierre en Faucigny avenue des Aravis. Les voleurs avaient brisé le volet d’une fenêtre pour s’introduire dans le bâtiment qui a été fouillé mais aucun vol n’a été perpétré.
Quelques heures plus tard à 11h45 c’est dans une entreprise de négoce de bois à Cornier que les forces de l’ordre sont allés constater une effraction, le portail a été brisé, et un vol de matériaux.

2 Blessés dans une collision voiture moto à Etaux
Dimanche 6 avril vers 21h45 pour une raison encore indéterminée, une voiture a fait demi-tour sur la deux fois deux voies à hauteur de la passerelle d’entrée d’autoroute à Eteaux. Une moto arrivant dans le même sens est venue s’encastrer de plein fouet dans le véhicule, le soulevant au passage.
Les deux passagers de la voiture, dont une femme enceinte, ont été transportés vers le Chal pour des examens de contrôle.
Le conducteur de la moto souffre de fractures.
Sa passagère souffrant de fractures aux vertèbres, elle a été transportée par les pompiers vers le centre hospitalier d’Annecy pour des examens de santé plus conséquents.

Bras de fer avec les gens du voyage.
Depuis quelques semaines les bras de fer entre les autorités et les convois de caravanes des gens du voyage se multiplient sur le département.
Dimanche 6 Avril en fin de matinée l’arrivée d’un convois est signalé à Amancy sur un terrain agricole derrière Intermarché.
Les gendarmes se sont rendus sur place ou était déjà présent le maire d’Amancy, ce dernier s’opposant à l’installation du convois composé d’une quarantaine de caravanes.
Les propriétaires du terrain et des agriculteurs également sur les lieux étaient prêt à les déloger à coups de tracteur si nécessaire. Menace et insultes ont fusés.
Les forces de l’ordre ont du intervenir physiquement pour calmer les esprits empêcher l’arrivée d’autres caravanes.
Les tractations se sont poursuivie jusqu’à 17h, et le départ du convois en direction Bonneville.
Ce dernier s’installant sur le parking d’un supermarché, déclenchant l’arrivée de la brigade de locale. Un accord à été trouvé en accord avec le CCFG et les gens du voyage ont pu s’installer sur un terrain à Marignier pour une quinzaine de jours, solution qui leur avaient déjà été proposée à Amancy.

Laissez votre message !

Vous devez être identifé pour laisser un message.